Nouvelles du 15 avril 2019

Dimanche 7 avril 2019, tout le matériel informatique (ordinateurs, téléphones, tablettes, clés USB), saisi lors de la perquisition du 13 juin 2018, a enfin été restitué par les gendarmes.

En revanche, tous les autres biens saisis, notamment des éléments rituéliques et des documents administratifs, sont encore sous séquestre.

La gendarme en charge de l’enquête n’a donné aucune indication sur l’issue de l’affaire.

Après examen de différents ordinateurs, il semble que certains dossiers aient disparu. Ont-ils été délibérément retirés ? Ces dossiers présentent-ils un intérêt du point de vue de l’enquête sur le plan financier ?