Nouvelles du 14 mars 2018

Lundi 5 mars 2018

Mon avocat a déposé l’appel du jugement rendu le 14 février, afin que je puisse retrouver la garde normale de mes enfants ou que je puisse disposer d’un droit de visite chez mon épouse plutôt que de devoir voir les enfants dans un point-rencontre. Mon avocat a demandé que l’appel soit traité de manière urgente (délai de 3 mois) en raison de la souffrance que la décision de justice induit pour toute la famille mais rien ne garantit cela. Le délai pourrait alors être de 6 à 8 mois.

Mardi 6 mars 2018

L’équipe des intervenants du point-rencontre a décidé de nous accorder seulement 2h et sans possibilité de sortie, du fait des imprécisions de l’ordonnance. Ils vont envoyer un courrier à la juge pour lui demander de fixer le cadre.

Je reçois une lettre de l’AGEP (Association Girondine d’Éducation Spécialisée et de Prévention sociale) qui va mettre en œuvre la mesure judiciaire d’investigation éducative ordonnée par la juge, à partir du mois de mai. Il s’agira d’entretiens avec un travailleur social et un psychologue, au domicile ou dans les locaux de l’association.

Mercredi 7 mars 2018

En raison du lien de confiance rompu avec l’école, une lettre est remise à la mairie et à l’école de Salignac pour signifier notre décision de placer nos enfants dans une autre école à partir du 12 mars.

Jeudi 8 mars 2018

Je reçois la notification de la juge désignant l’association du PRADO comme administrateur ad’hoc des enfants, en raison, d’après elle, d’une opposition entre les intérêts des enfants et des parents !

Vendredi 9 mars 2018

Publication d’une lettre de Thierry Bécourt présentant une synthèse de notre situation (imbrication de la mise en cause d’un père et celle d’un groupe spirituel).

Samedi 10 mars 2018

Première rencontre avec les enfants au point-rencontre entre 15h et 17h. C’est un peu triste et frustrant de se retrouver dans une telle situation. Les enfants me fêtent mon anniversaire : je les regarde manger leur gâteau puisque je poursuis la grève de la faim. Il est difficile d’avoir de longs échanges, les garçons ne peuvent pas rester en place longtemps et passent une partie du temps à jouer au foot.

Dimanche 11 mars 2018

Envoi d’une première lettre d’information via le site.

Lundi 12 mars 2018

Première journée des enfants dans leur nouvelle école. Cela s’est très bien passé. Ils ont déjà plein de nouveaux camarades.