Les activités du groupe GIROLLE

LES ACTIVITÉS DU GROUPE GIROLLE

Notre groupe est animé par Jean André JACQUET depuis 1986. Il est le fondateur de l’association GIROLLE (Groupe d’Incitation et de Recherche pour une Ouverture et une Libération des Langages de l’Être). Il a 70 ans, est marié, père de 2 fils, et grand-père de 6 petits-enfants. Après une formation d’ingénieur en électronique dans l’armée (4 ans), et quelques années en tant qu’électronicien dans une société de Bordeaux, il est devenu psychosophe (travail alliant psychologie, philosophie et spiritualité). Depuis l’enfance, il a beaucoup étudié la spiritualité, les religions, l’ésotérisme, l’astrologie, le magnétisme, mais aussi les mathématiques, les sciences dans une démarche autodidacte. Il a été pratiquant au sein de l’église catholique dès sa prime enfance. Il a séjourné juste après l’armée dans plusieurs monastères, se préparant à une vie monastique consacrée. Il se sentait très bien dans le rythme de la vie monastique et aurait pu y passer toute sa vie, mais il sentit la nécessité de fonder une famille et de de servir au sein de la société les êtres souhaitant s’orienter vers la lumière et s’engager dans une démarche spirituelle.

Psychosophie

Jean André est devenu psychosophe et a reçu de nombreuses personnes, adultes, adolescents ou enfants dans un cadre purement psychologique, ou d’orientation professionnelle pour des adolescents, ou le suivi d’enfants placés en famille d’accueil. Le sujet de la spiritualité n’a jamais été abordé avec ces gens. D’autres personnes connaissant par le bouche à oreille l’orientation spirituelle depuis de nombreuses années d’André, ont demandé à faire un travail alliant analyse personnelle, réflexions philosophique et spirituelle.

Au bout de plusieurs années, il a été souhaité par différents analysants d’approfondir les connaissances sur le plan spirituel et André a initié des rencontres de groupe un samedi sur deux à partir de 1986.

Les membres ont été admis par le bouche à oreille et après des entretiens individuels permettant d’affiner les motivations d’une telle démarche spirituelle qui nécessite un investissement personnel important. Le groupe a compté en permanence d’une quinzaine à une trentaine de membres, certains membres actuels étant présents dès le départ, d’autres sont venus en cours de route, un certain nombre enfin n’ont participé que de quelques mois à quelques années. Les membres sont libres de partir s’ils n’adhèrent plus au travail spirituel proposé. D’autres ont été invités à partir pour éprouver leurs réelles motivations.

Les honoraires demandés pour chaque entretien depuis le début ont toujours été inférieurs aux tarifs pratiqués par les différents praticiens du secteur, Jean André JACQUET ne cherchant pas à s’enrichir, mais lui permettant de vivre d’une activité spirituelle vécue à plein temps. Il n’a jamais pris de loisir ni de vacances, permettant d’investir l’argent progressivement dans des locaux autour de son habitation, pour accueillir les personnes désireuses de faire une démarche spirituelle et pour certains de faire une retraite spirituelle.

Des enseignements spirituels qui nous inspirent

La dynamique spirituelle de notre groupe est inspirée des enseignements du Maitre DK délivrés à travers les ouvrages d’Alice A. Bailey, les enseignements du Maitre M. à travers les ouvrages d’Elena Roerich, mais aussi les évangiles. Un certain nombre de membres ont eu une éducation et une pratique catholique, d’autres étaient athées ou agnostiques, d’autres étaient fortement marqués par une éducation communiste anticléricale, découvrant au sein de notre groupe la dimension religieuse notamment catholique et une dimension ésotérique, énergétique et scientifique.

Dans notre groupe, Raison et Foi vont de pair.

Notre philosophie basée sur la loi d’évolution est d’une grande miséricorde divine

Notre démarche repose sur l’idée que chaque être humain a une âme et qu’elle évolue à travers de multiples incarnations prenant en charge à chaque fois une nouvelle personnalité. Cette âme peut parvenir ainsi à une perfection ; les dernières personnalités investies par l’âme reflètent cette perfection. Des exemples de ces grands Êtres qui ont achevé leur cycle d’incarnation physique sur cette terre sont par exemple : le Bouddha, le Christ Maitreya, Jésus, Krishna, les Saints connus notamment dans l’église catholique, mais plus largement des êtres saints issus de toutes les religions. Cela pourrait correspondre au paradis des chrétiens ou au nirvana des bouddhistes, mais nous considérons qu’une seule vie ne peut permettre d’y accéder. La plus belle et grande miséricorde de Dieu est de permettre à tous Ses enfants, les hommes et les femmes, de notre planète, de tout temps, de le rejoindre et de leur laisser le temps nécessaire. Cette philosophie inclut donc la loi du karma qui permet aux âmes à travers les expériences heureuses et souvent malheureuses, d’apprendre, de développer une sagesse et d’intégrer un équilibre parfait entre intelligence, amour et volonté. La justice divine donne à chaque être la possibilité à travers ses multiples incarnations d’équilibrer sa relation avec les autres âmes et de « rembourser » ses dettes. Toute souffrance apportera sa juste récompense de lumière et d’amour.

La loi d’évolution induit le fait que des êtres sont plus avancés que nous et ont donc déjà franchi depuis longtemps des étapes dites initiatiques les faisant passer dans d’autres plans de conscience au-dessus du plan physique. Un certain nombre n’ont plus la nécessité de s’incarner, mais Ils restent associés à notre humanité par Amour, afin de l’aider à s’élever et à préparer des êtres humains à devenir, au cours d’un certain nombre de vies, des apprentis disciples dits aspirants, puis des disciples de différents degrés jusqu’aux Maitres de sagesse, disciples du Christ.

Cette perspective induit pour notre groupe la vision d’un but spirituel que chacun découvre pour lui-même dans cette vie, et la mise en place d’une discipline physique, émotionnelle et mentale afin de s’aligner sur son âme. Chaque disciple a besoin d’une guidance et de l’entrainement par un disciple reconnu par notre groupe comme plus avancé, que nous appelons Frère Instructeur. Il instruit les chercheurs sur le plan spirituel et rappelle à chacun le but reconnu pour lui-même. L’effort essentiel du disciple est se détacher de tout désir et de son orgueil, et d’accéder à un amour inconditionnel de l’humanité afin de servir à leur tour les êtres exprimant un besoin sur le plan spirituel. Cela suppose une vie consacrée et un rythme personnel de prières et de médiations comme des moines, avec la particularité que nous sommes des laïcs assumant des devoirs familiaux, professionnels et sociaux. La facilité aurait été pour beaucoup de mener la vie tranquille de religieux qui n’ont plus de comptes à rendre à une société qui devient de plus en plus inquisitrice dans la sphère privée. Nous nous reconnaissons ainsi comme des alpinistes de haute montagne dans le sens de l’effort permanent que nous mettons en place pour l’ascension spirituelle, ou encore des athlètes de haut niveau qui choisissent librement leur spécialité et qui comprennent la nécessité d’un entrainement ardu et donc d’un entraineur pour atteindre le but qu’ils perçoivent à travers la lecture des enseignements, la méditation et l’analyse personnelle.

Les travaux de groupe reposent sur la découverte de soi par une approche psychologique, philosophique et spirituelle. Les sciences et les mathématiques sont régulièrement abordés afin de structurer le mental et de transposer le raisonnement logique et la rigueur des mathématiques dans les domaines philosophiques et spirituels.

Travaux de groupe un samedi sur deux

Ces rencontres de groupe, qui ont lieu un samedi après-midi sur 2 de 14 h à 19 h, débutent par un recueillement et une préparation individuelle, puis une méditation de groupe et sont clôturées également par une méditation de groupe. Au cours des rencontres, des membres parfois lisent une planche qu’ils ont préparée chez eux évoquant un sujet d’analyse personnelle. Des commentaires sont faits sur une phrase de méditation que chaque frère médite pendant la quinzaine avant la rencontre de groupe sous forme de questions, réponses et par une maïeutique de groupe permettant d’accéder plus facilement à une largeur de vue sur une question donnée qu’un membre seul ne peut souvent pas atteindre. Des exercices de mathématiques sont abordés. Des lectures ésotériques tirées des enseignements du maitre DK précèdent notre méditation de fin de groupe. Chaque rencontre a donné lieu à un résumé écrit et archivé.

Un rituel

Notre groupe a mis en place progressivement de l’harmonie et de la beauté dans les différentes réunions : un rituel a été mis en place. Les membres au bout de plusieurs années de participation et pour ceux qui veulent s’engager plus profondément dans cette démarche spirituelle, revêtent une aube blanche et une cordelière à la ceinture, symbole de notre fraternité, et permettant d’oublier les formes corporelles, notamment les distinctions de vêtement, de sexe : nous sommes tous des frères sans distinction de sexe. Nous nous efforçons en dehors de nos rencontres à la sobriété vestimentaire (vêtements clairs, symbole de la pureté intérieure et de la lumière que nous nous efforçons d’atteindre) et à l’absence de maquillage et de bijoux.

Une méditation de service à chaque pleine lune

Une méditation de groupe a lieu une fois par mois au moment de la pleine lune à 20 h 30 et nous nous associons lors de cette méditation à tous les groupes spirituels, les groupes de la Bonne Volonté Mondiale, les groupes de service connus ou non connus qui s’inspirent des réseaux des triangles, des méditations de l’école Arcane et plus largement à tous les mouvements religieux et spirituels partout dans le monde qui s’orientent vers Dieu et vers les êtres de Lumière que nous appelons les Maitres de la Sagesse ou que les catholiques appellent les Saints.

Une analyse personnelle 2 à 4 fois par mois

Chaque membre pratique une analyse personnelle à travers des méditations quotidiennes et un entretien hebdomadaire ou bimensuel avec le Frère Instructeur Jean-André JACQUET. Cette analyse consiste à connaitre sa propre nature et l’existence des peurs, des désirs et de l’orgueil faisant obstacles au contact avec l’âme. Cette analyse aide à rechercher les motifs profonds qui nous font agir ou réagir et accompagne le véritable détachement de tout véritable chercheur spirituel.

Trois méditations quotidiennes

Les frères méditent quotidiennement. Ils articulent rythme personnel, rythme professionnel et rythme de méditation. Certains frères se sont rapprochés pour habiter à proximité afin d’intensifier leur vie spirituelle et participer à trois méditations silencieuses quotidiennes de 1 heure de 7 h 30 à 8 h 30, de 12 h à 13 h et de 19 h à 20 h dans une salle dédiée.

Notre rapport aux religions

Nous considérons que les religions sont une nécessité pour élever l’humanité vers Dieu, même si quelles que soient les religions, les hommes qui les servent, ne sont pas parfaits ou pour certains malheureusement détournent leurs messages d’amour pour la cruauté, la destruction fanatique ou des perversions. Nous regardons avec un grand intérêt les différents courants religieux et spirituels, les ésotérismes des religions permettant leur rapprochement conceptuel et leur unité fondamentale. Certains chercheurs de sens, mystiques ou occultistes, ayant besoin d’approfondir leur foi et la recherche de la vérité, se tournent vers des mouvements spirituels plus minoritaires, plus discrets, comprenant que quelque soit le cadre où ils évoluent – national, sociétal, familial ou religieux – la fusion avec l’âme, partie supérieure de l’être, est à accomplir par la méditation, la prière, le service d’autrui, l’oubli de soi. Cela suppose la pratique de la vertu, le détachement de tout désir terrestre et matériel, la mise en place de l’humilité permettant d’accéder aux qualités de l’âme qui est essentiellement amour inconditionnel, paix profonde et joie mais aussi volonté d’apporter un service intelligent et aimant aux âmes qui cherchent la lumière.

Tous les mystiques des religions, les moines, les religieux, vivent ces étapes, décrivent un chemin qui mène à l’union mystique avec Dieu. Voir par exemple les écrits des docteurs de l’église tels que Sainte Thérèse d’Avila ou Saint Jean de la Croix.

Très souvent, nous nous associons aux messes télévisées au Vatican, à Notre Dame de Paris. Il nous arrive de nous joindre physiquement à la messe de notre paroisse pour certaines grandes occasions. Nous avons pu aussi nous rendre dans des temples protestants, des messes orthodoxes, des synagogues pour participer au Shabbat ou à d’autres offices lors de fêtes religieuses juives, et dans des temples bouddhistes notamment en Dordogne pour méditer.

Des méditations et prières chrétiennes

Les frères retraités vivant à proximité prient et méditent ensemble le rosaire du lundi au jeudi de 15 h 30 à 16 h 15 dans une chapelle privée.

Tous les soirs dans cette même chapelle les frères à proximité se rassemblent pour chanter des louanges chrétiennes de 20 h 45 à 21 h 30.

Certains frères, tous les soirs de 20 h à 20 h 30 visionnent pendant leur repas sur la chaine KTO, les vêpres de Notre Dame de Paris ou de la communauté de Jérusalem à l’église Saint Gervais de Paris.

Le dimanche les frères à proximité se rassemblent dans la chapelle afin de méditer et commenter les évangiles.

Certains frères, le dimanche soir entre 20 h et 20 h 30 visionnent pendant leur repas sur la chaine KTO, l’angelus du Pape François.

Des séjours à Lourdes

Certains étés, il est arrivé que le groupe aille pendant 3-4 jours à Lourdes afin de participer aux pèlerinages notamment à la fête de l’Assomption du 15 aout. Nous avons pu voir à deux occasions le pape Jean-Paul II.

Un groupe de jeunes

Des groupes de jeunes, enfants et adolescents, fils ou filles de certains membres du groupe ont été animés pendant plusieurs années par des sœurs du groupe abordant des questions d’initiation à la psychologie, à la philosophie, à la spiritualité, une présentation des grandes religions. Chaque rencontre a donné lieu à un résumé écrit et archivé.

Les enfants en parallèle ont toujours été encouragés à aller au catéchisme de leur paroisse, à être assidus à la messe, et passant les différents sacrements de l’église catholique : baptême, 1ère communion, la profession de foi, confirmation.

Notre site web : www.girolle.org

Depuis de très nombreuses années, notre site informe ouvertement les internautes sur nos activités de groupe et nos diverses publications. De nombreux livres spirituels que nous avons numérisés et mis en forme sont en téléchargement sur notre site. Nous diffusons via la radio web GIROLLE des musiques sacrées et des textes spirituels à méditer que nous avons enregistrés vocalement. La méditation de pleine lune est diffusée via cette radio.

Proverbe de Jean André JACQUET

« Pour ne pas être « sectaire », il faut fréquenter plusieurs sectes ».