Dérive sectaire ? Nos réponses aux critères énoncés sur le site de la MIVILUDES

À propos de l’influence sectaire dans le comportement d’un proche ?

Adoption d’un langage propre au groupe

Non pas spécifique au groupe mais certains termes peuvent être spécifiques d’une culture spirituelle.

Modification des habitudes alimentaires

Non, chaque membre adopte son propre régime alimentaire (certains sont végétariens).

Modification des habitudes vestimentaires

Couleurs claires privilégiées symbole de notre recherche de la lumière et de la pureté. Nous ne portons pas un uniforme. A propos d’habitudes vestimentaires, que dire des moines, des militaires, des juges, des avocats, etc. ? Que dire de ceux très nombreux qui s’habillent en noir ?

Refus de soins ou arrêt des traitements médicaux régulièrement prescrits

Non, il est fait appel en priorité, lorsque c’est nécessaire, à la médecine classique, sinon aux médecines alternatives telles que l’homéopathie et l’acupuncture.

Situation de rupture avec la famille

Cette rupture n’est pas voulue. Mais si elle se produit, elle vient d’un rejet ou d’une critique par les autres membres de la famille de notre philosophie, notre spiritualité et notre mode de vie. Nous sommes amenés alors à devoir prendre des distances avec des membres de nos familles, parce que nous ne partageons plus d’intérêts communs. Il faut distinguer également les cas de divorce, indépendamment de notre spiritualité, qui induisent des prises de distance et des ruptures au sein des familles.

Situation de rupture avec le milieu social

Non, nous sommes respectueux de la société et de ses institutions. Que dire d’une vie monastique ?

Situation de rupture avec le milieu professionnel

Non, chaque membre exerce sa profession comme tout citoyen. Il s’inscrit dans un processus hiérarchique normal et ne présente aucune opposition avec ses supérieurs ou ses collègues.

Engagement exclusif pour le groupe

Il n’y a pas exclusivité au sens d’une vue étroite, fanatique et intolérante, mais encore une fois l’intensité du rythme, presque monastique pour certains membres qui sont retraités, induit une consécration importante pour les activités de groupe. Les autres ont un rythme de méditations adapté à leurs activités socio-professionnelles et familiales.

Soumission absolue, dévouement total aux dirigeants

Non, nous faisons notre ce texte de Bouddha apparaissant en haut de toutes nos publications et bulletins : « Ne crois rien parce qu’on t’aura montré le témoignage écrit de quelque Sage ancien. Ne crois rien sur l’autorité des Maitres ou des Prêtres. Mais ce qui s’accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendra vers ton bien, cela tu pourras l’accepter comme vrai et y conformer ta vie. »

Perte d’esprit critique

Non l’esprit critique est plutôt encouragé. Notre démarche fait appel à toutes les facultés de l’intelligence exercées dans les domaines les plus larges possibles : psychologie, philosophie, sciences, mathématiques, spiritualité. Les mathématiques procèdent d’une logique et nous nous efforçons d’appliquer cette rigueur de raisonnement dans toutes les autres disciplines. Nous adoptons une maïeutique de groupe afin d’approfondir les concepts. Nous apprenons à étudier et à confronter thèses et antithèses.

Réponse stéréotypée à toutes les interrogations existentielles

Non, il n’y a pas de phrases apprises par cœur par les membres, ni de réponses univoques à tel ou tel sujet existentiel comme si on devait se référer à un catéchisme. Chaque membre développe en fonction de son degré de conscience une réponse plus ou moins large sur les divers sujets abordés.

Embrigadement des enfants

Non, les enfants reçoivent une éducation propre à chaque famille intégrant : 1° l’instruction classique au sein de l’éducation nationale ; 2° l’éducation du futur citoyen respectueux de la société et de ses institutions ; 3° une instruction religieuse en participant au catéchisme et aux messes de la paroisse ; et enfin 4° une éducation spirituelle qui donne un sens et un but à la vie et éclaire tous les autres domaines d’instruction. Les enfants sont libres, arrivés à l’âge adulte, de poursuivre ou non la démarche spirituelle. L’obéissance demandée aux enfants est nécessaire à la construction psychique des enfants et respecte leur intégrité et leur intelligence, et nous ne la confondons pas avec la soumission.

Existence d’atteintes à l’intégrité physique ou psychique

Non, les disciplines dans la prière, la méditation et l’analyse personnelle n’aboutissent jamais à une atteinte de l’intégrité physique ou psychique, ce qui serait contraire à notre démarche. L’équilibre est recherché dans tous les domaines.

Manque de sommeil

Non, nous tendons vers une discipline physique, émotionnelle et mentale. Nous apprenons à gérer dans l’équilibre le sommeil comme tous les autres besoins physiologiques.

À propos de l’influence sectaire en matière économique et financière ?

Acceptation d’exigences financières de plus en plus fortes et durables

Non – voir le bilan de l’association GIROLLE. Les cotisations sont modestes et couvrent sans bénéfice les dépenses modiques du groupe. Les honoraires de l’animateur, concernant les séances d’analyse personnelle, sont nettement inférieurs à la moyenne des psychologues et psychanalystes.

Engagement dans un processus d’endettement

Non les membres de l’association ne sont pas enchainés à des dettes. Ils versent seulement des cotisations trimestrielles à l’association et des honoraires 2 à 4 fois par mois pour l’analyse personnelle.

Legs ou donations à des personnes physiques ou morales en lien avec le groupe auquel appartient la victime

Non l’association reçoit ponctuellement et librement des dons, qui aident à couvrir les dépenses du groupe, les cotisations n’étant pas toujours suffisantes. L’excédent des dons est souvent redistribué à des œuvres caritatives.

Obligation d’acheter ou de vendre certains matériels ou services comme condition incontournable d’appartenance au groupe

Non

Participation à des conférences, stages, séminaires, retraites, en France ou à l’étranger

Non

Existence d’escroqueries ou de publicité mensongère sur les qualités substantielles d’un produit ou d’un service

Non

À propos de l’influence sectaire dans le domaine de la vie sociale et démocratique ?

Discours antisocial ou anti démocratique

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Critique des institutions de la République

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Troubles à l’ordre public

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Perturbation du fonctionnement normal des services publics (par exemple intrusion non autorisée dans les hôpitaux pour empêcher certains actes médicaux)

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Existence de condamnations judiciaires ou ordinales

Aucune condamnation judiciaire n’a été prononcée à l’encontre du groupe ou de ses membres.

Détournement des circuits économiques traditionnels

Non chaque membre a des revenus légaux liés à leur profession. Notre philosophie ne nous incite pas à rechercher l’enrichissement personnel.

Tentatives d’infiltration ou de déstabilisation des pouvoirs publics

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Publication de documents ayant l’apparence d’un caractère officiel dénigrant certains services publics

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.

Détournement de marques, dessins, titres et modèles officiels pour amener une confusion dans l’esprit du public

Non nous sommes respectueux des lois et des institutions de notre pays.