Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 (intégrée à la constitution de 1958)

Art. 10. –

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.